Manifeste Matza

 

MATZA est un manifeste artistique imaginé par Séverin Guelpa en 2014. Il se fonde sur la capacité d’une comunauté à s’auto-organiser et créer ses propres outils de développement et d’émancipation.

Le manifeste MATZA recoupe différents travaux de création, collectifs ou individuels qui s’articulent autour d’un système de valeurs communes, un désir d’investigation du territoire, de la gestion de ses ressources ainsi que la mise en place de lieux de pratique. Depuis 2014, Séverin Guelpa a créé trois sites à travers le monde afin de pouvoir y réunir des communautés d’artistes et de scientifiques dont chacune contribue à renforcer le manifeste en imaginant des œuvres ou des procédés liés aux enjeux sociaux ou environnementaux rencontrés. A ce jour, MATZA est intervenu dans le désert de Mojave aux Etats-unis, sur le glacier d’Aletsch en Suisse et sur les îles de Kerkennah en Tunisie.

En se confrontant à des régions du monde extrêmes ou confrontées à des enjeux écologiques, économique ou démocratique, MATZA cherche par l’expérimentation collective à imaginer des solutations adaptées aux régions, par le biais de l’art essentiellement.

Le manifeste MATZA est un travail artistique qui s’inspire des expériences vécues sur les différents sites du projet, mais également des pratiques de communautés anciennes ou actuelles, d’éléments fictionnels et de procédés scientifiques. Il puise ses valeurs en grande partie dans la théorie du commun telle que développée par l’économiste Elinor Ostrom.

Les valeurs

Le manifeste MATZA se fonde sur la capacité des individus à s’organiser au sein d’un groupe et à mettre leurs forces et compétences en commun. De là naissent de nombreux potentiels dont la production d’une intelligence collective capable de relever les défis majeurs d’aujourd’hui. Le manifeste MATZA repose également sur le développement de modèles durables et démocratiques en stimulant des formes de reconquête collective du territoire.

Les sites de travail

Dès 2014, Séverin Guelpa s’intéresse au désert du Mojave où il créé MATZA Amboy qui accueille en 2015 une première équipe puis en 2016 une deuxième session. Parallèlement, il crée MATZA Aletsch, une expédition de deux semaines sur le glacier d’Aletsch dans les Alpes Suisses (2016 et 2017). En 2017, MATZA ouvre un troisième site sur les îles tunisiennes de Kerkennah pour travailler sur les enjeux de la mer méditerrannée et de la pêche. 2018 marquera la deuxième étape de MATZA Kerkennah alors de nouveaux sites sont déjà en cours d’études ailleurs dans le monde.

La matze

Véritable ancêtre de la pétition populaire, la matze est un tronc d’arbre que l’on coupait et déplaçait de village en village dans le Haut-Valais (Suisse) dès la fin du XVè siècle afin de mobiliser les habitants autour d’une cause commune. Une fois convaincus, ces derniers plantaient alors un clou dans le tronc en signe de ralliement.

Retrouvez l’ensemble des projets de MATZA sur le site www.matza.net