RADICAL BIOTOPE

Ferme Asile

La Ferme Asile a invité Séverin Guelpa à imaginer une exposition thématique. L’artiste suisse conçoit une monumentale architecture collective comme étape valaisanne de Matza, projet artistique qui depuis deux ans réunit artistes et scientifiques autour de la problématique de l’eau, à la fois comme ressource et comme enjeu social. Il expérimente trois territoires dissemblables: Amboy en Californie, village situé dans le désert, le glacier d’Aletsch, en Valais et les îles de Kerkennah, en Tunisie.

Radical Biotope évoque les ressources et les matières premières, leur puissance, leur importance et le lien de subsistance qui nous y lie. Comme un paysage radical, cette exposition se veut une expérience sensible de l’eau et des matières brutes. L’installation monumentale est complétée par une série d’oeuvres réalisées par les artistes ayant participé à Matza en 2017. Les oeuvres synthétisent différents regards sur des territoires extrêmes, sur la raréfaction de l’eau ou sur le potentiel de la gestion collective des ressources. Au coeur de l’exposition s’inscrit une manière de fabriquer le Commun.

Avec: Maxime Bondu, Laurence Favre, Gaël Grivet, Valentin Kunik, Guillaume de Morsier, Laurence Piaget, Sabine Zaalene, Daniel Zamarbide et le duo Camille Villetard-Matthieu Barbezat.